↓ ANNEE SCOLAIRE 2017 2018 ↓

Jeux départementaux UGSEL

Mardi 19 juin, les deux classes de CE2/CM2 et CM2 se sont rendues à Plouay pour participer aux Jeux départementaux sur le thème de l'athlétisme. Nous étions en tout 2280 élèves, les ateliers étaient gérés par 100 enseignants aidés par des collégiens et des étudiants de l'ISFEC. Nous étions repartis en 5 équipes encadrées par Ernestine, Denise, Brigitte, Joël et Marcel. Lydie et Henri étaient responsables d'un atelier. En arrivant, on nous a donné des T Shirts (1 couleur par équipe ). Puis, nous avons suivi notre feuille de route pour participer à différents ateliers (courses, relais, lancers, sauts, flash mob ...). Nous avons pique-niqué à l'ombre sur l'herbe. Après manger, nous avons fait un challenge par écoles pour faire le maximum d'aller retour sur 20 m en nous transmettant un anneau, ceci pendant un quart d'heure. Nous avons fait 128 allers  pour la classe d'Henri et 116 pour la classe de Lydie. Puis, nous avons poursuivi nos ateliers l'après midi. Avant de reprendre les cars, nous avons assisté à un spectacle de danse préparé par les collégiens de Plouay, puis dansé le flash mob appris dans la journée.

Kermesse 2018

Cette année, le thème était le cinéma. Nous avons dansé sur les musiques des films:

"Les grandes vacances" avec Louis de Funès

"Ghostbuster"

"Chantons sous la pluie" (avec la musique de "It's raining men")

Notre final était sur la chanson d'Eddy Mitchell: La dernière séance)

Microfusées: 8ème campagne de lancements

Pour la huitième année consécutive en CM2, nous avons lancé nos microfusées, le mardi matin 30 mai, depuis le stade municipal.  Ces tirs sont l'aboutissement d'un travail en sciences qui nous a permis d'étudier le fonctionnement d'Ariane 5, la conquête de l'espace et le circuit électrique d'une ligne de mise à feu. En maths, nous avons rempli le bon de com

mande du matériel et calculé le prix de revient d'une microfusée. En géométrie, nous avons aussi cherché comment découpé 4 ailerons (triangles rectangles) dans un carré de PVC alvéolé de 10 x 10 cm.   Les pas de tirs Baïkonour, Kourou, et Cap Canaveral, installés devant les tribunes du terrain de foot, ont toute la matinée envoyé les 49 fusées des élèves, propulsées par un moteur à poudre, (le même carburant qu'utilise Ariane 5). Les fusées ont pu atteindre 80 à 100 mètres de hauteur, avant d'être freinées par un parachute dans leur descente. Cette année, nous avons lancé une fusée avec un moteur C: résultat = 200 m de hauteur. 

 

Les petits de Maternelles d'Aurélie (accompagnés par Stéphanie, sa remplaçante) ont aussi lancé leur fusée, dans laquelle ils avaient installé "Oscar" (leur mascotte de classe), dans une capsule transparente. Ils sont venus sur le pas de tir, près de la rampe de lancement, pour dire "au revoir" à Oscar ! Celui-ci est redescendu sur Terre après avoir survolé Questembert à 100 m de hauteur. Bravo Oscar !

Un grand merci à Brigitte et Joël qui sont venus nous aider à la mise en place des fusées sur les rampes de lancement, à la prise des photos et à Richard DUVAL, parent d'élève qui a filmé "l'évènement"...

Télécharger
vidéo des lancements - campagne 2017
réalisée par M Richard DUVAL
2017 Lancement-Fusées-LD (1).mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 70.8 MB
Télécharger
VIDEO MICROFUSEES 2015
Réalisée par M Ludovic BENOITS
Montage vidéo montrant les lignes de lancements, les mises à feu et différentes étapes de la réalisation des microfusées ... réalisée par M Benoits
ariane 5 2015site mp4.avi
Fichier Vidéo 43.3 MB
Télécharger
VIDEO MICROFUSEES 2011
Réalisée par M Ludovic BENOITS
Montage montrant l'installation d'une ligne de mise à feu, quelques décollages et ... les alentours !
arian6 2011 reduit.avi
Fichier Vidéo 42.3 MB

PROJET ESPACE/MICROFUSEES: QUELQUES DEDICACES...

Jeux d'opposition

Passage du permis Internet

Mardi 9 avril, le policier municipal, M. Gicquiau est venu nous donner l'épreuve pour obtenir notre permis Internet. Nous avions 10 questions et trois réponses proposées: nous devions entourer la bonne. Nous avons obtenu d'excellents résultats, nous étions fiers de nous !

C'est une bonne façon d'apprendre les bonnes conduites à tenir et les pièges à éviter !

Les mesures d'aires

 

Quand nous avons étudié les mesures d'aires, nous devions trouver comment mesurer la surface du préau. Pour cela, nous avions un grand carré de carton d'un mètre de côté, c'est à dire un "mètre carré". Nous l'avons reporté 5 fois sur la largeur du préau et 19,7 fois pour la longueur. Le préau fait donc: 5 x 19,3 = 96,5 m2

Les mesures de contenance

Lorsque nous avons étudié les mesures de contenance (litres, décilitre etc ...), nous avons d'abord estimé la contenance d'un seau, d'un pot de yaourt, d'un verre, d'une cuillère à soupe. Puis, à l'aide de verres mesureurs, nous avons vérifié la contenance réelle de ces récipients.

Les exposés en géographie et en Histoire

Nous nous sommes mis par groupes de 2 ou 3. Henri et Lydie nous ont attribué un des 27 pays de l'Union Européenne ou un thème en Histoire (Anne Franck, la 1ère Guerre Mondiale, l'invention de la machine à vapeur etc...). On a ensuite rédigé une lettre de demande de documents à l'ambassade d'un pays à Paris, à un office du tourisme, à des associations ou des musées. Certains sont allés dans des agences de voyage pour demander des brochures, des renseignements. 

C'est super, car depuis quelques semaines, on reçoit des colis à l'école, adressés à notre nom.

Une fois les documents reçus, on a appris comment préparer un exposé devant les autres. On est notés pour la beauté de notre exposé, pour son contenu et pour notre prestation orale (si on parle suffisamment fort, si on regarde les autres).

Le permis Internet

L'après-midi du lundi 19 mars, un policier municipal de Questembert est venu dans les deux classes de CM2. Grâce à de petites vidéos, il nous a mis en garde sur les dangers d'Internet. Nous avons parlé des mots de passe, des pseudos, des messages et vidéos qui restent sur Internet, du temps passé devant les écrans. Nous avons beaucoup discuté pendant cette intervention. A la fin, il nous a remis à chacun un livret. Nous devons le lire et le faire signer à nos parents. Le lundi 9 avril, il reviendra nous faire passer le questionnaire. Nous devrons avoir 8 bonnes réponses sur 10 pour avoir notre permis Internet.

Rencontre avec le CCFD

Le 23 février, des représentants du CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) sont venus nous sensibiliser à leurs actions dans des pays en voie de développement,; en Mauritanie, par exemple, des femmes sont aidées par le système de microcrédits pour le commerce du poisson.

Pour nous montrer la répartition inégale des ressources sur la planète par rapport à la répartition de population sur les 5 continents, ils avaient disposé sur 5 tables (représentant les 5 continents) de la nourriture caractéristique. 

Chaque élève tirait au hasard un nom de pays qu'il devait situer sur un planisphère puis sur placer autour de la table correspondant à son continent.

Autour de  la table "Asie" ou "Afrique", il y avait beaucoup d'élèves. Alors, qu'en comparaison, autour de la table "Europe", il y en avait moins profitant d'une nourriture plus variée.

On s'est rendu compte qu'on est privilégiés par rapport à beaucoup d'êtres humains sur la planète.

Une des devises du CCFD est : 

"Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour, si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours"

 

 

 

Jonglage

Depuis quelques séances, nous apprenons à jongler. Au début, nous nous efforçons de lancer successivement 2 balles, puis on essaye de faire la même chose en tenant une troisième balle. L'étape suivante est de lancer cette 3ème balle après la 2ème ! Certains d'entre nous y arrivent depuis peu !

Visite de l'église

Le père Pierre s'est rendu disponible vendredi à 15h30 pour nous faire visiter l'église et découvrir ses endroits importants. Les  hosties sont déposées dans un tabernacle qui fait partie du retable, derrière l'autel. Une petite lumière rouge nous fait penser à la présence de Dieu

L'autel est la table devant laquelle le prêtre célèbre la messe.

Nous avons appris les deux grandes parties de l'église: le choeur et la nef.

Le père Pierre nous a montré un petit oratoire où l'on peut prier de manière plus intime. On a dit un "Notre Père" et un "Je vous salue Marie". On a ensuite découvert la sacristie où le prêtre se prépare pour la messe. Ses vêtements n'ont pas toujours la même couleur selon les fêtes de l'année liturgique. En ce moment, pour le Carême, c'est le violet. Merci pour cette visite, père Pierre !

Séances à la Médiathèque

Les deux classes, de Lydie et d'Henri, ont profité chacune d'un créneau à la Médiathèque. 

Pour chaque classe, 2 demi groupes ont été constitués. Un des demi groupes a profité de la lecture d'un livre sur le thème choisi (le harcèlement pour la classe de Lydie et les préjugés pour la classe d'Henri), l'autre demi groupe découvrait le fonctionnement de la médiathèque sous la forme d'un jeu de l'oie. Puis, on inversait au bout d'une demi-heure. 

Merci à Denise et Laëtitia !

Sciences: l'air dans les poumons

On avait fait en classe plusieurs suppositions:
- Que les poumons pouvaient être des "poches" vides qui se remplissent d'air

- Que l'air pouvait passer dans le coeur

On a observé en classe des poumons de mouton avec la trachée et le coeur.

On a soufflé dans un tuyau introduit par la trachée dans un des poumons. En soufflant très fort, on a bien constaté que le poumon se gonflait, mais pas du tout le coeur. Celui-ci n'a d'ailleurs pas la même couleur car c'est un muscle.

Puis, on a vu l'intérieur d'un poumon: Il n'est pas creux mais rempli d'un réseau de petits "tuyaux" qui font se gonfler de minuscules poches : les alvéoles pulmonaires. Le poumon est entouré d'une pellicule transparente: la plèvre.

Les jeux de société chez les MS

Une fois tous les 15 jours, le mardi vers 16h00, 6 d'entre nous vont dans la classe d'Aurélie pour expliquer et animer  des jeux de société auprès d'un petit groupe d'enfants de MS.

Aurélie  nous explique les jeux de société la semaine précédente et on peut même les emmener chez nous pour s'entraîner. En effet, pour pouvoir expliquer et animer, il faut d'abord comprendre nous-mêmes les règles !   Les petits nous écoutent, sont parfois impressionés d'avoir des "grands" dans leur classe, sont parfois timides, certains au contraire sont très à l'aise !

C'est un bel échange et une belle expérience pour tous

Visite du collège

Aujourd'hui, 22 janvier, nous sommes allés visiter le collège St Joseph. Nous avons été reçus par Mme Nicolas, la directrice, qui nous a expliqué le fonctionnement du collège, les différentes options que nous pourrons choisir l'an prochain et l'organisation de notre journée de visite.

Nous étions divisés en 2 groupes:

le groupe 1 a eu: 1 cours d'histoire avec Mme Davourie

                               1 cours d'anglais avec Mme Lino

                               1 cours de technologie avec M. Le Grumelec

                               1 cours de français avec Mme Jolivet

Le groupe 2  eu:   1 cours de SVT avec M Dinel

                                1 cours de Maths avec M. Héry

                               1 cours de français avec Mme Delamotte

                               1 cours d'anglais avec M. Zouai

 

En SVT, on est allé chercher ce que pouvait être vivant sur la cour (mousse, plantes, herbes ...). On a observé nos trouvailles à la binoculaire puis au microscope. En anglais, on a joué au jeu des 7 familles ...  en anglais !

En français on a écouté une histoire qu'on a illustrée puis commentée. En maths, on a découvert le programme de 6ème et fait un exercice de calcul mental. En technologie, on s'est servi de l'ordinateur pour construire à l'écran des objets en 3D. On a aussi participé à un atelier philo avec Mme Delamotte où  nous avons échangé sur le thème "Qu'est-ce qui nous rend heureux ?"

Le midi, on a mangé au self: c'était bon et on pouvait choisir !

On a bien aimé cette journée de découverte.

Sciences: l'air que nous respirons

Dans la première séance, nous avons proposé et essayé plusieurs solutions pour isoler dans une bouteille l'air que nous expirons et pouvoir mesurer la quantité d'air sortant de nos poumons. Après plusieurs tentatives, nous avons rempli une bouteille d'eau, nous l'avons retournée dans un seau d'eau et introduit un long tuyau souple dans la bouteille. L'un de nous a soufflé dans le tuyau puis inspiré puis expiré etc ... On voyait le niveau d'eau monter et descendre dans la bouteille. On a tracé un repère pour le niveau le plus bas et un repère pour le niveau le plus haut.

A l'aide d'un verre mesureur, on a ainsi constaté que l'air qui rentrait dans les poumons d'un élève de CM2 était d'environ 0,4 L.

Célébration de Noël

Jeudi 21, jour de l'hiver, nous sommes allés à l'église célébrer la fête de Noël. En présence du Père Pierre, Julie a lu un texte devant les enfants de primaire, nous avons chanté, montré et déposé des coeurs dans lesquels nous avions écrit des mots de paix. Nous avons admiré la crèche de l'église en repartant.

Les jeux de cours en anglais

Cette semaine en anglais, nous avons travaillé sur les jeux de cours de récréation.

Nous avons commencé par jouer à "Simon says", ce qui nous a permis de revoir les consignes de la classe.

Puis nous sommes descendus sur la cour de récréation pour jouer à "What time is it, Mr Wolf?" Ce jeu est un mélange de "1,2,3 soleil" et du loup. Il nous a aussi permis de revoir l'heure ainsi que le nom des repas.

Les volcans

1ère expérience sur les volcans

Pour prouver que ce qui est chaud a toujours tendance à remonter (comme le magma qui remonte à la surface en perçant la croûte terrestre), nous avons fait l'expérience suivante:

 

Nous avons réuni deux bouteilles en collant leurs bouchons (percés de part en part). Dans la bouteille du bas, nous avons mis de l'eau chaude colorée (avec de l'encre rouge) et dans celle du haut, nous avons mis de l'eau froide.

Au bout de quelques secondes, l'eau chaude commençait à remonter dans l'eau froide. Pour accélérer cette remontée, quelqu'un a appuyé sur les côtés de la bouteille (pour mettre de la pression). Là, on a vu encore plus nettement l'eau chaude colorée en rouge remonter dans la bouteille du haut.

Pour les volcans, c'est pareil: pour qu'une éruption ait lieu, il faut:

- une forte chaleur (l'eau chaude colorée)

- une forte pression (quand on appuie sur la bouteille)

- une fragilité de la croûte terrestre (le trou dans les bouchons)

Télécharger
VOLCAN EFFUSIF
Comment se comporte un volcan effusif ? En versant du vinaigre sur du bicarbonate de soude coloré en rouge, le mélange devient effervescent et s'écoule le long de la maquette comme le ferait la lave fluide (assez liquide) de ce type de volcan.
DSCN7188.AVI
Fichier Vidéo 38.2 MB
Télécharger
VOLCAN EXPLOSIF
Comment se comporte un volcan explosif ? En introduisant 5 ou 6 bonbons "Mentos" dans une bouteille de Coca, la réaction qui se produit ressemble à la lave projetée par le cratère d'un volcan.
VOLCAN EXPLOSIF.mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 6.9 MB

Initiation allemand

Le jeudi, en début d'après-midi, chaque groupe de décloisonnement va, chacun son tour,  en initiation à l'allemand avec une professeur du collège Saint Joseph.

Nous avons déjà eu deux séances. Nous avons appris à nous présenter avec un jeu de ballon, l'alphabet en chantant ainsi que les couleurs grâce à de petits jeux fait sur la cour.

Comprendre les décimaux ... avec des patates !!!

En numération, pour mieux comprendre les nombres décimaux, Lydie et Henri nous ont expliqué qu'on pouvait comparer les unités à des "patates" entières (ce sont les nombres entiers).

On peut couper une patate en 10 "rondelles" (chaque rondelle est un dixième)
On peut couper chaque rondelle en 10 "frites" (chaque frite est un centième car il y a 100 frites dans une patate)
On peut couper chaque frite en 10 "petits cubes" (chaque cube est un millième car il y en a 1000 dans une patate).

On a beaucoup manipulé les patates et les différents morceaux. On a compris que la virgule est une sorte de couteau qui a découpé des morceaux d'unités et qui sont derrière elle.

Avec l'aide du VPI, on a ainsi comparé la numération "patate" avec la numération décimale. 
En manipulant, on comprend mieux !

Défi en histoire

Nous avons commencé le travail en histoire avec l'étude de la frise historique. Nous avons revu les noms des périodes historiques, leurs dates ainsi que les évènements principaux qui ont marqué ces grandes périodes de l'Histoire. La semaine avant l'évaluation, à la maison, nous avons préparé 5 questions qui pourraient se retrouver dans l'évaluation. En classe, nous avons fait 2 équipes. Dans chaque équipe, il a fallu que chaque élève lise ses questions, que toute l'équipe se mette d'accord pour avoir 5 questions communes ainsi que les lecteurs des questions. 

Puis chacune son tour, les 2 équipes se sont posées les questions choisies. Il fallait aussi se concerter pour avoir donner la réponse.

Nous avons ainsi révisé tout en jouant!

Rugby

Nous bénéficions de 5 séances de rugby avec Jean-Marie ROBERT, éducateur sportif au RCV (Rugby Club de Vannes) et partenaire de l'UGSEL.

Nous apprenons à avancer en équipe en nous passant le ballon sans faire d'"en-avant", c'est à dire progresser sans lancer le ballon vers l'avant.

Nous profitons de ces séances dans le pré derrière la salle de motricité.

Tennis de table

Tous les lundis après-midis, pendant 6 séances, Jean-François, l'entraîneur (et joueur) du club de Questembert nous apprend comment jouer au tennis de table: tenir correctement sa raquette, bien servir, tenir un échange, respecter les règles. Le ping pong est un loisir mais le tennis de table est un véritable sport !

Les fossiles en plâtre

Pour mieux comprendre comment se forment les fossiles, on en a fait nous mêmes avec du plâtre et différentes choses que chacun  a apportées  (des coquillages, des fougères, des colonnes vertébrales de poissons avec leurs arêtes, des coquilles d'escargots). Henri a coulé du plâtre dans les barquettes de chaque élève puis on a disposé dessus  nos trouvailles. Lorsque le plâtre a séché, on a tout retiré et admiré les belles empreintes: nous avons fait en deux jours ce que la nature met des millions d'années à faire !

On a aussi mis du plâtre dans des coquilles d'escargots. Après séchage, nous avons versé dessus du vinaigre qui a dissous les coquilles: nous avons donc créé un fossile "en 3D"

La lecture chez les plus petits

La lecture chez les "petits"

Tous les jeudis, des élèves de CM2A et de CM2B vont lire une histoire dans une autre classe:

- en MS/GS (classe d'Aurélie)
- en MS/GS (classe de Pascale)
- en CP / CE1 (classe de Jeanne)
- en CE1 (classe de Carmen)
pour les élèves de CM2B d'Henri

- en PS (classe de Servane)
- en PS/MS bilingue breton (classe de Mélina & Laëtitia)

- en PS (classe de Martine)

- en GS/CP bilingue breton (classe de Rachel)
pour les élèves de CM2A de Lydie

 

Concrètement, les élèves de CM2 qui doivent aller lire, vont demander leur livre le jeudi de la semaine précédant leur lecture. Ils ont ainsi plusieurs jours pour préparer cette lecture programmée pour le mardi de la semaine suivante. Les enseignantes donnent leur avis sur un coupon qui est collé sur le cahier du jour.

Les ateliers

Quand on a terminé notre travail de français et de maths, en fin de matinée, on a accès à des activités variées comme: 

LE LOGICO: Ce sont des fiches autocorrectives qui nous permettent de réviser le vocabulaire en autonomie. On a des "boutons" de couleurs différentes à faire glisser en face de la bonne réponse et quand on a fini, on retourne la fiche dans le support et on peut vérifier si on ne s'est pas trompé.

LES SOMACUBES: Ce sont des puzzles en 3D. Dans un premier temps, on doit essayer de reconstituer le cube avec les différents éléments pour le ranger dans la boîte. Puis, dans un 2ème temps, on doit réussir à reconstituer en 3D les différents modèles qu'on a sur des cartes. Ce n'est pas si facile que ça ! Quand c'est réussi, on prend une photo qui est collée sur le cahier du jour.

L'ATELIER INFORMATIQUE: Selon ce que l'on voit en français ou en maths, Henri sélectionne le programme que l'on peut prendre. Cela peut être "j'écoute puis j'écris" comme sur la photo, où l'on doit écrire le mot invariable que l'ordinateur nous prononce dans le casque. Ca peut être aussi "les p'tits euros", où on doit rendre la monnaie sur 10 euros ou 20 euros. On a aussi des exercices pour réviser nos tables de multiplication etc...

LE VERITECK: C'est un atelier autocorrectif où on doit placer un carré de plastique numéroté (correspondant à une question) sur la case d'un plateau lui aussi numéroté correspondant au numéro de la réponse qu'on pense être la bonne. A la fin des 12 questions, on retourne le boîtier et le dessin formé (si tout est correct) doit correspondre au dessin du bas de notre fiche.

LES ENQUETES DE L'INSPECTEUR LAFOUINE: Sur ces fiches, on lit les circonstances du vol ou du crime et par une suite de questions, par déduction, par élimination, par décodage d'un message, on doit trouver le coupable.

LES TABLEAUX DE VERITE: Ce sont des problèmes de logique. En recoupant les informations et à l'aide d'un tableau de vérité, on doit deviner qui est qui .

LES JEUX D'OBSERVATION

On a une série de jeux mathématiques (encastrement, triangles colorés, tangrams . . . ) qui nous font nous "creuser les méninges" pour trouver le résultat !

LES DICTEES EN AUTONOMIE

On peut choisir 4 niveaux de difficultés différentes, prendre le CD correspondant, installer le matériel (rallonge, lecteur CD, répartiteur de casques, casques) et écrire le texte dicté.

↓ ANNEE SCOLAIRE 2016 2017 ↓

Lancements des fusées à eau

Pour prolonger notre activité de construction et lancement de microfusées, nous avons construit des fusées hydropneumatiques (ou "fusées à eau").

Nous avons apporté pour cela 2 bouteilles vides (identiques) de boisson gazeuse. Nous avons emboîté le goulot découpé de l'une sur la base de l'autre.

Nous avons rempli d'un tiers d'eau, rebouché avec un bouchon de liège transpercé d'une valve de pneu. La valve est reliée à une pompe.

Lorsque l'on pompe, on injecte de l'air dans la bouteille et quand la pression est trop forte, le bouchon est éjecté vers le bas et la bouteille part vers le haut: c'est le principe d'action - réaction !

Voici quelques photos et petites vidéos pour mieux comprendre.

... ET ILS POMPAIENT, POMPAIENT, POMPAIENT, POMPAIENT...

Télécharger
VIDEO: POMPAGE & DECOLLAGE
fusées à eau.avi
Fichier Vidéo 3.2 MB
Télécharger
MONTAGE VIDEO DES LANCEMENTS
LANCEMENTS DES FUSEES A EAU 2015.avi
Fichier Vidéo 16.6 MB

Sortie au Puy du Fou

Journée bien remplie ! Après un départ à 6h45 de la mairie et un trajet sans encombres, nous arrivons au Parc vers 9h30. 

En fonction de la grille des horaires des spectacles, nous avons d'abord assisté au "Dernier Panache". C'est l'Histoire de la Vendée dans une salle avec un écran circulaire géant et des scènes avec des acteurs. L'ensemble des gradins pivotait.

Puis, le spectacle des Vikings nous a permis de voir l'invasion d'un village par ces terribles guerriers. Un drakkar a même surgi au dessus du plan d'eau.

Nous sommes ensuite passé dans une tranchée couverte de la guerre 14-18. C'était impressionnant car il y avait des bruits d'explosions, des acteurs costumés en soldats. Cela nous a permis de mieux comprendre ce que ressentaient ces soldats dans leurs tranchées.

Puis, nous avons assisté au spectacle "Les mousquetaires de Richelieu". C'était spectaculaire car la scène se remplissait petit à petit d'eau sous les pas des chevaux.

Nous avons ensuite pique-niqué.

Enfin, nous avons changé d'époque et avons assisté à l'attaque d'un château fort par des soldats anglais (Le secret de la lance). Une jeune femme prenait comme modèle Jeanne d'Arc et défendait le château avec une lance magique ! A la fin, c'est tout le château qui pivotait sur lui-même. 

 Pendant ces 2 spectacles du matin, nous avons eu quelques averses

 

 Puis, nous nous sommes ensuite dirigés vers les jeux du cirque: Le signe du triomphe. Ces arènes ressemblent au Colisée à Rome. On a vu des prisonniers chrétiens combattre contre des gladiateurs. Des lions, des lionnes et un tigre étaient même dans l'arène. Dans le public, des soldats gaulois criaient contre les romains, alors on a fait comme eux: "A bas les romains!". On a vu une course de chars: ce sont les blancs qui ont gagné ! 

 

 

On a profité enfin du spectacle "Les chevaliers de la table ronde". C'était magique: on a vu la table ronde surgir du lac ainsi que les chevaliers et même un cavalier avec son cheval. On a vu aussi Arthur arracher l'épée Excalibur de son rocher: de l'eau et du feu ont alors jailli.

On est ressorti du Parc pour pique niqué près du car. On a joué au "béret" !

Vers 21h45, on est allé s'installer  près du plan d'eau pour assister aux "Orgues de feu". Le spectacle a débuté à 22h30. C'était féerique: des musiciens semblaient surgir et flotter sur l'eau et un chef d'orchestre dirigeait un ensemble où les jets d'eau et les lumières semblaient lui obéir. C'était un véritable feu d'artifice aquatique !

ARCHIVES DES ANNEES PASSEES

Kermesse 2017

Kermesse 2016

Les solutions (mélanges)

En sciences , nous étudions les mélanges et particulièrement les solutions: les mélanges où un solide disparaît dans un liquide. On dit qu'il est dissous. Quand on ne peut plus dissoudre de sel par exemple dans l'eau, on dit que la solution est saturée.

On a mis, au bout d'un fil, un grain de gros sel (chlorure de sodium) à tremper dans une solution saturée de gros sel.
On a fait des hypothèses:

Certains on dit que le grain allait disparaître, d'autres ont supposé que toute l'eau allait s'évaporer et le sel aussi, d'autres encore on imaginé que l'eau allait s'évaporer mais que le sel qui n'a plus de "place" dans l'eau allait redevenir solide, en "s'accrochant " au grain qui allait grossir.

Déjà, au bout de 2 jours, l'argile contenue dans le gros sel s'est déposée au fond du bocal. On voit ainsi beaucoup mieux le grain de sel qui trempe dedans et qui devient de plus en plus gros.

On a fait exactement la même expérience avec un grain de sulfate de cuivre dans une solution saturée de sulfate de cuivre. La solution est toute bleue !

On a aussi rapporté plusieurs sortes d'eaux (minérales, de sources, de mer, déminéralisée ...) et on en a déposé une goutte de chaque sur une plaque noire avec son nom dessous. Le lendemain, l'eau des gouttes s'était évaporée en laissant des dépôts plus ou moins importants. Ce sont différents sels dont on retrouve les noms sur les étiquettes (calcium, magnésium etc...). A l'emplacement de la goutte d'eau de mer il y avait même des cristaux cubiques de sel.

Invention de médicaments contre les ...vilains défauts !!!

Un jeune artiste-plasticien, Patrick Delpech, alias "Pyropat" a eu l'idée d'imaginer un "médicament" imaginaire, le "Préjugix 200 mg" qui ne renferme pas de principe actif mais des messages visant à stopper les préjugés sur les jeunes, le handicap physique, le handicap mental, l’homosexualité, la dépression, les personnes âgées, la reconversion professionnelle.

préjugé:   jugement fait d'avance, avant d'avoir réuni tous les éléments nécessaires. On dit aussi "idée toute faite" ou "idée reçue"

Ce "médicament" se présente sous la forme d'une boîte de sirop contenant une notice explicative (comme les vrais médicaments) et 9 rouleaux de papier qui présentent les préjugés au recto et les réponses ou les explications au verso rédigées par des associations partenaires.

  « Nous sommes convaincus que nous avons tous un rôle à jouer pour le vivre ensemble et c'est un outil qui permet de tisser du lien », précise Patrick Delpech. 

 En classe, en géométrie, nous avons étudié les polyèdres (formes en volumes). La boîte de "Préjugix" est aussi un polyèdre : c'est un parallélépipède rectangle. Alors, nous avons eu l'idée de fabriquer nous aussi des boîtes de médicaments pour soigner le racisme, le harcèlement, la timidité, la vantardise, la vengeance, la jalousie ... Chacun a imaginé un nom pour son médicament : JALOUZIX, VANTARDYL, ... Puis a rédigé des solutions pour lutter contre ces "défauts" (sous la forme d'un petit rouleau de papier enfermé dans la boîte.
Cela a provoqué des discussions et nous a permis d'associer maths, arts visuels et éducation civique et morale !!!

Rencontre avec les auteurs d'une BD

A l'occasion de la Biennale du livre jeunesse, nous avons rencontré Amélie Fléchais et Jonathan Garnier, auteurs de la BD "Chemin perdu". Nous avions travaillé auparavant sur les caractéristiques de la BD et particulièrement sur "Chemin perdu". Les deux auteurs ont gentiment répondu à nos questions sur la création d'une BD, nous ont montré des planches originales et nous ont proposé un atelier de création d'une BD. Ils nous ont même dédicacé deux de leurs livres.

Préparation des microfusées

Nous commençons à préparer nos microfusées pour le lancement qui aura lieu le mardi matin 30 mars sur le stade municipal (entre la mairie et la piscine). En sciences nous avons étudié le fonctionnement d'Ariane 5 puis le fonctionnement de nos microfusées (structure, fonctionnement du moteur ...). En arts visuels, nous faisons aussi la déco du corps de la fusée ainsi que de l'ogive.

Spectacle à l'Asphodèle pour nos familles

Le 24 mars, nous avons présenté à la salle de l'Asphodèle, un spectacle pour nos familles sur le thème de la préservation de notre Terre.

 

Nous, les CM2, nous délivrions le message au début du spectacle. 

Les semaines précédentes, en expression écrite, nous avons travaillé sur le langage poétique. Nous avons donc rédigé sous la forme de strophes rimées le message à transmettre au monde.

Chaque strophe était déclamée par un groupe. La moitié des strophes étaient mimée par des CM2 et des élèves de Petite Section de la classe de Martine.

Nous espérons que nos familles ont passé une agréable soirée !

Vous pouvez relire le message ci-dessous !

 

Débat philo

Jeudi 9 février, les deux classes de CM2 ont rencontré quelques collégiens (Chloé, Gladys et Paul) encadrés par leurs professeurs. Le but était d'échanger sur le thème:

" Qu'est ce qui te rend heureux  ?"

Le débat a été riche et, finalement, sans s'en rendre compte, les élèves ont affirmé qu'être heureux c'est souvent "être..." et pas seulement "avoir...".

Petit rituel: pour démarrer le débat philo une petite bougie a été allumée et elle a été éteinte à la fin.

Un "bâton de parole" circulait. Celle ou celui qui l'avait en main avait le droit de parler, d'être écouté et d'être regardé. Beaucoup d'élèves se sont ainsi exprimés (y compris les plus réservés). Un moment de rencontre privilégié entre écoliers et collégiens.

Sculpture en compression à la façon de Giacometti

Voici une étrange  sculpture en bronze de 108 cm de hauteur sur 97 cm de largeur réalisée en 1960 : l’Homme qui marche.
Alberto Giacometti a réalisé de nombreuses sculptures de ce type, d’hommes ou d’animaux, en s’inspirant de l’art africain. Alors que la plupart des sculpteurs taillent et cisèlent un bloc jusqu’à obtenir la forme souhaitée, Giacometti fait tout l’inverse : il part d'une ossature de métal à laquelle il ajoute de l'argile. 
Les corps sont très minces et allongés comme des brindilles. Giacometti voulait que cet homme soit fin comme une tige pour représenter sa fragilité, avec sa peau fine qui couvre les os.

Nous aussi, à la façon de Giacometti, nous avons réalisé des sculptures en compressant du papier aluminium et en lui donnant la forme d'un personnage en mouvement.

Arts visuels

Henri nous a pris en photo avec une page blanche  placée où l'on voulait puis on a imaginé ce qu'il y a sur la page blanche de cette photo, à la manière du photographe Dimitri SIMON qui a imaginé la pochette du CD de la chanteuse la Grande Sophie: "et si c'était moi ..."

Kayak sur l'étang de Célac

Nous avons eu, ce mercredi matin 25 mai, notre 1ère séance de kayak avec les moniteurs la la base nautique de Ploërmel, Jérémy et Joël. On a bien écouté toutes les consignes et on a été efficaces pour ranger les kayaks à la fin de la séance. Sur l'eau, on a appris à faire le radeau: on rassemble tous les  kayaks côte à côte et on se tient la main. Comme cela, le moniteur peut nous donner les consignes plus facilement. La prochaine séance, on restera plus longtemps sur l'eau, chouette !

Lors de notre 3ème séance, Jérémy, un de nos moniteurs, nous a montré quelque chose de très curieux ! En enfonçant sa pagaie très profond dans la vase, il a fait  remonter de grosses bulles qui se sont enflammées lorsqu'il a approché son chalumeau.

Explication: Lorsque les végétaux (feuilles mortes etc...) tombent au fond de l'étang, elle forment de la vase en se décomposant et cela produit un gaz, le méthane, qui ne peut pas remonter car il est emprisonné sous forme de grosses bulles. Jérémy, en enfonçant sa pagaie, a permis de faire remonter ces bulles à la surface. Et comme le méthane est un gaz inflammable, il s'enflamme !  Voyez plutôt sur les vidéos ci-dessous

Télécharger
methane 1.mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 1.5 MB
Télécharger
methane 2.mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 4.6 MB

INFORMATIQUE: Les retouches de photos numériques

Depuis quelques semaines ; le mercredi, avec Henri, on apprend à corriger des photos numériques. On sait maintenant enlever une personne ou un élément d'une photo, comme s'il n'avait jamais été là !

On réalise celui avec un programme comme "photofiltre", "paint" ou "Kolourpaint".

On sélectionne une partie du paysage que l'on copie et colle puis on recouvre ainsi ce que l'on veut enlever.

Voyez plutôt !

Comment faire un "fossile" d'escargot ?

ETAPE 1:Trouver une grosse coquille d'escargot et la remplir de plâtre en tapotant de temps en temps la coquille pour que l'air soit totalement chassé (pour éviter les bulles)

Télécharger
ETAPE 1 Vidéo mp4.avi
Fichier Vidéo 4.2 MB

ETAPE 2: Verser du vinaigre sur la coquille , une fois que le plâtre à l'intérieur a séché.

Télécharger
ETAPE 2 Vidéo mp4.avi
Fichier Vidéo 2.4 MB

ETAPE 3: Au bout de plusieurs heures, le vinaigre a ramolli la coquille de l'escargot qui devient une sorte de membrane qui se retire facilement, laissant visible le moulage -dur- de l'escargot.

Télécharger
ETAPE 3 Vidéo mp4.avi
Fichier Vidéo 4.3 MB

NOUS AVONS FAIT EN DEUX OU TROIS JOURS CE QUE LA NATURE A MIS PLUSIEURS MILLIONS D'ANNEES A FAIRE §